Accueil > Nos prochaines formations > Communication Non Violente > Atelier 3 : Transformer les ‘je dois’, ‘il faut’ en choix. Aller de la (...)

Atelier 3 : Transformer les ‘je dois’, ‘il faut’ en choix. Aller de la culpabilité à la responsabilité

Atelier 3 : Transformer les ‘je dois', ‘il faut' en choix. Aller de la culpabilité à la responsabilité

Thèmes de l’atelier 3 de la formation longue ‘La CNV : des bases à l’art de vivre’

Transformer les ‘je dois’, ‘il faut’ en choix.
Aller de la culpabilité à la responsabilité.

Cliquez sur le lien pour vous inscrire. Les informations restent visibles sur cette page sous le talon d’inscription.
S’inscrire à l’atelier 3 : Transformer les ‘je dois’, ‘il faut’ en choix. Aller de la culpabilité à la responsabilité.

Atelier 1 Monceau/Sambre 15-16 octobre 2015

Vos coordonnées

Si vous n'avez pas d'adresse e-mail, indiquez no@mail.com

Votre inscription

Attention : les inscriptions sont retenues dans l’ordre d’arrivée des acomptes versés sur le compte d’Eaux Vives asbl : BE88 001-1308786-41 avec la mention "Atelier 1 des 16-17 octobre et votre nom". Swift/BIC : GEBABEBB. Adresse de la banque : Faubourg Saint-Germain 83 - 5660 Couvin

La formation longue ‘La CNV : des bases à l’art de vivre’ comporte 4 ateliers d’approfondissement, après les 2 jours d’Introduction à la CNV. Ces 4 ateliers de 2 jours forment un tout. Ils peuvent toutefois être suivis séparément.
Le pré-requis est d’avoir suivi une Introduction avec un formateur certifié du CNVC. Pour connaître les réductions accordées à en cas d’inscription à toute la formation longue (environ 10%), consultez la plaquette Télécharger la Plaquette pdf de la Formation longue 2014-2015

Dans les ateliers d’approfondissement, l’accent est mis sur la pratique des notions abordées et sur le développement d’une présence à soi bienveillante, ainsi que de la fluidité dans l’expression et l’écoute. Une partie de ces ateliers est réservée à l’accueil des expériences des participants dans leur vie quotidienne et professionnelle.

Formation longue à la Communication NonViolente : "La CNV : des bases à l’art de vivre"

d’après le processus de Marshall ROSENBERG
10 jours en 2014-2015, à NIMY (près de Mons)
avec Martine Casterman & Christiane Goffard,
formatrices certifiées du CNVC

Nos intentions pour la formation longue ‘La CNV : des bases à l’art de vivre’ :

  • proposer une approche globale et précise de la CNV pour que les participants puissent la découvrir, l’expérimenter et petit à petit l’intégrer dans leur quotidien.
  • Une attention particulière sera apportée aux participants dans leur vécu individuel, pour leur permettre une mise en application immédiate des apprentissages.
  • permettre aux participants de vivre une expérience de pratique et d’intégration de la CNV dans un esprit de co-apprentissage.
  • Les participants seront invités à vivre la CNV de manière dynamique, en interaction avec les autres participants et les formatrices.

Concrètement

La formation est conçue pour faciliter une mise en application immédiate des apprentissages (savoir, savoir-faire et savoir-être) dans le quotidien des participants, tant dans leur vie personnelle que professionnelle. Les ateliers s ‘appuient notamment sur les retours d’expérience de mise en pratique dans la vie quotidienne entre les ateliers.

Alternance d’approches théoriques et de pratiques, jeux de rôle et mises en situation.

Qu’est-ce que la CNV ?

Nous avons appris à lire et à écrire, nous avons appris à calculer. Mais que savons-nous de ces émotions qui nous habitent, des pensées qui nous influencent, des besoins qui nous animent instant après instant ? Pourtant, ils déterminent la manière dont nous vivons, communiquons, réagissons. Ils colorent le tissu entier de notre existence.

La Communication NonViolente développée par Marshall ROSENBERG nous invite à retrouver le chemin de leur conscience, dans un ressenti de plus en plus fin. Alors, petit à petit, nous pouvons en reprendre la responsabilité.

Ce renversement de perspective bien souvent transforme notre attitude face aux événements, ainsi que notre façon de nous exprimer et d’écouter. Notre expression devient plus claire, en lien avec ce que nous souhaitons vraiment. Et nous apprenons à écouter l’autre au niveau de son intention profonde, quelle que soit la façon dont il s’exprime ou agit.

Ce double mouvement contribue à davantage de sérénité et d’humanité dans les relations et tend à développer un monde de bienveillance, de responsabilité, d’intégrité et d’autonomie.